• Ouvrez les yeux !

    Il n'y a rien à entendre et rien à toucher
    Il n'y a rien à sentir et rien à goûter
    Il n'y a rien à dire et rien à éprouver
    Il n'y a qu'à ouvrir les yeux et regarder

    Toutes les couleurs s'entremêlent à l'horizon
    Tout le ciel, le terre et l'eau chantent à l'unisson
    C'est tout un refrain que seul entends la vision
    Ouvrez les yeux et vous comprendrez la chanson

    L'eau est bien froide mais il ne faut pas avoir peur
    Le ciel est chargé de nuages pleins de rancœurs
    L'herbe pousse de la terre avec toute une ardeur
    Mais seuls nos yeux montrent que tout ce fait en douceur

    Le regard comme on le dit, parle de lui même
    Si on ouvre les yeux on comprend toutes les peines
    Autant celles de l'amour que celles de la haine
    En bref, réveillez-vous et regardez la plaine !




    3 commentaires
  • Ma muse m'a quitté


    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>Ma belle muse m'a quitté
    Je n'ai plus d'inspiration
    J'aurais écris un poème
    Si je n'avais perdu mon don !
    <o:p> </o:p>Pourquoi m'as-tu laissé tomber ?
    Ne m'inflige cet abandon
    Oh ma muse que je t'aime !
    Reviens habiter ma maison !
    <o:p> </o:p>Ma belle muse m'a quitté,
    Le plagiat vaut la prison
    Mais m'infliger un tel sort,
    C'est déplorer ma pendaison !
    <o:p> </o:p>Comment alors te retrouver ?
    T'accueillir en mon giron ?
    Ce serrait un tel essor,
    Que de me rendre la raison !
    <o:p> </o:p>Oh ma muse, que je t'aime,
    Reviens donc à la maison !
    <o:p> </o:p>

    13 commentaires